Elvis Gratton – Le King des Kings
retour

 

Collage des courts métrages Elvis Gratton, Pas encore Elvis Gratton et Les vacances d’Elvis Gratton

À 35 ans, Robert Gratton est l’heureux propriétaire d’un grand garage en banlieue de Montréal. Ses affaires sont prospères et il peut sans remords consacrer son énergie à rendre hommage à son idole, Elvis Presley.

En fait, c’est un culte sans limites que Bob voue à Elvis. Aussi, c’est sans surprise qu’il gagne haut la main le concours « Elvis, je me souviens ». Ô bonheur, Bob ou plutôt Elvis Gratton, en remportant le premier prix, peut partir à Santa Banana avec Linda, sa femme. Et nous les suivons comme leur ombre. Jeux de fléchettes ou guérilla, Elvis n’y voit aucune différence. Les bananes mûrissent au soleil qui le bronze et, en bon homme de droite, la dictature ne le dérange pas. Il est partisan de l’ordre et de son bon plaisir.

De retour à Montréal, avec la fine fleur de son milieu, il organise une merveilleuse soirée hawaïenne avec orchestre bavarois! Après tout, on peut tout quand on est Elvis. Mais attention, Bob ne risque-t-il pas de succomber, asphyxié par son personnage? À moins que l’aimable sottise qu’il symbolise ne soit éternelle!

 

Photos: Jean-François Boucher, Lyne Charlebois, Carl Valiquet

Fiche technique:

Images: Alain Dostie – Direction artistiqueFrançois Laplante, Jean-Baptiste Tard – CostumesFrançois Laplante, Gaudeline Sauriol Montage image: Pierre Falardeau, Julien PoulinMontage sonore: Pierre Falardeau, Jacques Leroux, Julien PoulinConception sonore: Michel Charron, Dominique Chartrand

89 minutes 17 secondes / couleur

©1985