Les maisons de carton
retour

Jeanne, onze ans, est une enfant de la ville. Elle a toujours vécu dans la même maison, rue Rachel à Montréal. Mais voilà que cet univers si familier va lui être enlevé; elle va découvrir peu à peu le sens du mot expropriation. C’est à sa hauteur, à travers ses yeux et son rythme que nous voyons le drame se dérouler: d’un côté le monde des adultes, l’environnement de la ville de Montréal et de l’autre, le monde psychologique de Jeanne et de ses deux amis.

 

Fiche technique:

Images: Fançois Gill – Prise de sonThierry Morelaas Montage image: Jean LeclercMusique: Vincent Dionne

30 minutes / couleur

©1977